Pour visualiser correctement ce blog, utiliser de préférence les navigateurs gratuits Firefox ou Chrome (avec Internet Explorer, certains textes ne s'affichent pas correctement)

jeudi 8 décembre 2016

Venez participer à l'entretien des sentiers de Sainte-Victoire !



La fréquentation importante sur certains tracés abîme inévitablement les sentiers, en particulier en période humide. Il faut recharger l'emprise en cailloux, parfois modifier le tracé, couper certains végétaux, réaliser par endroit des marches d'escalier, faire des petits ouvrages hydrauliques pour éviter l'érosion… Tout cela dans un cadre magnifique et dans une ambiance joyeuse !
Voici les chantiers projetés de décembre 2016 à mars 2017 (programme provisoire) :


  • 10 décembre 2016 : rendez-vous au parking des Deux Aiguilles, 9 h –travail sur le tracé jaune de l’Oppidum
  • 14 janvier 2017  : rendez-vous au parking de Saint Ser, 9 h –travail sur le chemin de l’Ermitage
  • 4 février 2017 : rendez-vous au parking de Plan d’En-Chois, 9 h –travail sur le tracé rouge Pas des Dinosaures
  • 11 mars 2017 : rendez-vous au parking des Deux Aiguilles, 9 h –travail sur le tracé marron secteur est
Si possible, s’inscrire au plus tard la veille auprès de Jean-Paul Bouquier tél 04 42 27 70 14 ou 07 86 15 57 01. Prendre un sac à dos avec casse-croûte et boisson. Les circonstances peuvent amener à modifier le chantier. Cela sera précisé lors de l’inscription. En cas de pluie, le chantier est annulé. D’autres chantiers auront lieu en semaine. Ceux qui ont des disponibilités peuvent se faire connaître auprès de Jean-Paul Bouquier qui les informera directement des rendez-vous prévus.

mardi 6 décembre 2016

Plantation d'automne à Saint-Antonin



Grâce à la main d'œuvre enthousiaste d'une école maternelle et primaire, une cinquantaine de plants prélevés dans les prairies du Bayon (micocouliers, érables de Montpellier, chênes blancs, arbres de Judée, oliviers, frênes à fleurs etc.) ont été plantés le 2 décembre 2016 sur l'oppidum de St-Antonin, inondé de soleil (après l'avoir été de pluie la semaine précédente…)
Les jeunes élèves présents (une trentaine, accompagnés de 6 enseignants ou parents) ont aimé préparer la terre, piétiner dans la bouillasse (il fallait y tremper les racines pour les enrober de terre), tamiser l'argile (plutôt collante), ajouter un peu de cendre comme engrais autour des plants, arroser, faire des petits barrages de bois ou de cailloux pour retenir le sol, semer les deux kilos de graines (acacias, cytises, frênes) amenés pour l'occasion, comprendre le cycle de la végétation et de l'eau, poser beaucoup de questions...
De futures recrues pour les associations actives dans le massif ? En tout cas, tous ces enfants de 5 à 10 ans (maternelle à CM2) semblent volontaires pour revenir sur place et contribuer à l'entretien de la montagne.
(Bénédict de Saint-Laurent, Saint-Antonin)

mardi 22 novembre 2016

Assemblée Générale de l’ASV le 13 décembre 2016 à 19 h 30



L'AG annuelle de l’Association pour Sainte-Victoire se tiendra le mardi 13 décembre 2016 à 19 h 30, salle Hippolyte Ferrat, 975 Avenue Paul Julien à Palette, Le Tholonet.

L’ordre du jour en sera le suivant :
|||| Rapport d’activité et vote du quitus - Rapport financier et approbation des comptes.
|||| Discussion sur les actions menées ou en cours - Questions diverses.
|||| Élection des membres du Conseil d’Administration 

Les candidatures sont à adresser au président, Laurent Coursol, ou à l’un des administrateurs actuels :

Jean-Paul BOUQUIER, Secrétaire

Laurent COURSOL, Président







Anne RENES, Trésorière

Bénédict de SAINT-LAURENT, Gestion du site web

Janine VALLEIX,  Bulletin 

Vous êtes tous conviés à ce moment communautaire qui sera l'occasion d'un partage sur nos actions et nos orientations, se terminant par le pot de l'amitié…
(le CA de l'ASV)

jeudi 27 octobre 2016

Les dinosaures de Sainte-Victoire et leurs lointains descendants, une conférence ASV le 17 novembre au Tholonet



L'Association pour Sainte-Victoire organise le 17 novembre 2016 une conférence sur les dinosaures de Sainte-Victoire et leurs lointains descendants, par Thierry Tortosa, Conservateur de la Réserve Naturelle de Sainte-Victoire (Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône). Si plusieurs espèces de dinosaures ont totalement disparu, deux espèces (les sauriens et les oiseaux) représentent par contre des espèces qui ont pu évoluer et s'adapter jusqu'à l'époque présente.
A l'aide de riches illustrations sur les découvertes de la réserve et ses propres recherches en paléontologie, ce conférencier viendra évoquer la faune terrestre du massif de Sainte-Victoire à travers les temps.
Jeudi 17 novembre 2016 à 18 h 30. Salle Hippolyte Ferrat, 975 Avenue Paul Jullien, Palette, 13100 Le Tholonet. Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles. Renseignements  : 06 20 30 01 59 / courriel.asv@gmail.com


vendredi 21 octobre 2016

Gestion paysagère du piémont sud de Sainte-Victoire : la position de l'ASV



Le Grand Site Sainte-Victoire a diffusé récemment les premiers éléments du travail réalisé par le CAUE 13 dans le cadre de l’étude paysagère du piémont sud de Sainte-Victoire.

Il s’agit de l'état des lieux et du diagnostic, et des annexes techniques qui peuvent être téléchargés en cliquant sur les liens précédents.

Cet ensemble de travaux rassemble un grand nombre de documents très intéressants sur la vision du massif (ses paysages, leur perception depuis différents points de vue, les évolutions lointaines ou récentes, l'agriculture, la forêt, les usages etc.). Compte tenu de la taille des documents (plusieurs dizaines de Mo) et de leur qualité, il serait certainement très utile de les présenter sous forme d'exposition ou de document A3 assez largement diffusé (nous n'avons eu accès qu'à la version électronique…). Bien qu'acteur engagé de la gestion du paysage, l'Association pour Sainte-Victoire n'a pas non plus été consultée dans l'élaboration du diagnostic. Une position commune, mise en forme par Jean-Paul Bouquier et téléchargeable sur ce lien, a été élaborée en espérant pouvoir inspirer des inflexions pour les phases ultérieures de cette étude paysagère. Au-delà de l'aspect quasi-mythique de la vision lointaine de Sainte-Victoire (souvent depuis les routes et non sans parisiannisme…), les habitants et usagers du massif s'intéressent de façon plus concrète à tout ce qui abîme leur propre expérience visuelle - constructions incongrues, clôtures, panneaux, réseaux électriques ou téléphoniques, piscines bleutées, déchets etc.

(Bénédict de Saint-Laurent, ASV)